Zoom sur les défauts en golf

On sait tous que l’objectif premier d’un golfeur qu’il soit..

Zoom sur les défauts en golf

On sait tous que l’objectif premier d’un golfeur qu’il soit professionnel ou amateur est de progresser. Le fait de progresser se révèle sur la diminution des mauvais coups. Mais, en général, ces mauvais coups sont les résultats d’un ou plusieurs défauts notamment dans votre jeu. Notons que même les grands champions et les professionnels en golf peuvent être victimes de ces défauts. Pour pouvoir y remédier, voici les principaux défauts que l’on peut rencontrer dans un match ou dans un parcours.

Le slice, comment y remédier ?

À l’évidence, le slice est l’un des défauts les plus visibles au golf. Il est le résultat d’un swing défaillant. Entre autres, il est le résultat d’une perte de contrôle sur la trajectoire de la balle en plus de la perte de la distance. Cependant, il est parfaitement possible de contrer l’effet du slice en travaillant sur : l’alignement (du corps par rapport à l’objectif), le backswing à la descente et enfin, l’action efficace des membres supérieurs dans la zone d’impact.

slice

La gratte, pourquoi le sol ?

Après le slice, la gratte ! C’est effectivement l’un des défauts qui survient lors d’une tentative d’approche avec un chip. Elle est le résultat d’une percussion entre le sol et le club avant de toucher la balle. À noter que la gratte entraîne immédiatement une grosse perte de puissance et une trajectoire pathétique. Toutefois, si en se référant aux autres défauts, la gratte est celle que l’on peut facilement corriger. Il faut tout simplement cerner le problème entre un contact gazon puis balle alors qu’il fallait réaliser un contact balle puis gazon.

gratte

La chandelle, un problème de départ !

Pour ceux qui ne le savent pas, mais la chandelle est un mauvais coup qui n’arrive généralement que lors du départ. C’est-à-dire lors qu’elle ne se produit que si la tête du club vient percuter le dessous de la balle. Normalement, elle entraîne une perte d’environ 75 % de la distance normale. De plus, la chandelle provient le plus souvent d’un backswing trop vertical. Ainsi, le club fait un ange très aigu. On peut également insinuer que la chandelle peut être provoquée par un tee placé trop haut.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Your comments (*)

Name (*)

Your full name please.

Email address (*)

Used for gravatar.

Website

Link back if you want.