Installation électrique : un petit guide pratique pour les travaux de rénovation

Dans une époque où la transition énergétique est indispensable, la..

Installation électrique : un petit guide pratique pour les travaux de rénovation

Dans une époque où la transition énergétique est indispensable, la rénovation d’installation électrique dans une maison devient aussi une étape importante. Aujourd’hui l’État et les entreprises eux-mêmes encouragent les citoyens à faire des économies d’énergie à travers diverses initiatives. Installation de compteurs intelligents, proposition de nouveaux appareils ou dispositifs d’éclairage, amélioration des systèmes de distribution d’électricité, les ménages ont désormais accès à différentes solutions et aides dans la rénovation de leur installation électrique. Les conseils des professionnels et experts ont été recueillis et résumés dans ce petit guide.

Quelques éléments à prendre en compte avant de débuter les travaux

Rénover l’installation électrique de sa maison ne consiste pas uniquement à changer quelques éléments ou à créer un circuit va-et-vient par exemple. Les travaux vont encore plus loin puisqu’ils concernent toutes les composantes électriques présentes. Comme on peut le voir sur electricite-et-energie.com, les professionnels vont intervenir de manière organisée en tenant compte du compteur, du tableau, du disjoncteur et, bien sûr, des câblages électriques indispensables. Les branchements seront effectués en fonction des besoins des propriétaires et surtout de la configuration de leur logement. La question du prix et celle des distributeurs seront également à voir dès le départ.

Comment la rénovation de l’installation électrique va-t-elle se dérouler ?

Puisque les travaux de rénovation électriques nécessitent des compétences particulières et surtout une expérience avérée dans le domaine, l’intervention d’un technicien sera essentielle. L’installation débutera d’abord par un diagnostic de la situation de la maison et des branchements déjà effectués sur les lieux. Cette étape d’évaluation permet d’en savoir un peu plus sur l’état actuel des choses et de prévoir les changements majeurs à effectuer. Les professionnels auront une idée précise des composantes déjà posées sur les lieux ainsi que les éventuels dangers qu’elles pourraient causer si elles ne sont pas remplacées. Ils suggéreront ensuite quelques idées de rénovation selon les normes en vigueur.

On passe ensuite par l’élaboration et la préparation des plans d’installation. À ce niveau, le technicien aura déjà créé une liste des éléments à améliorer. Il va déterminer réellement les équipements et matériels électriques indispensables dans la réalisation des travaux. Ainsi, il sera probablement prévu qu’on change les fils et les câbles. Le plan d’installation peut également inclure le remplacement des tableaux de bord, des accessoires de protection ou encore l’ajout d’autres composantes. Le plan électrique est détaillé. Il permettra même d’avoir un aperçu global du budget à prévoir. La prochaine étape des travaux consiste à démonter l’ancien dispositif. L’ancienne installation doit laisser place à la nouvelle. Les principaux éléments à enlever auront déjà été précisés dans le plan.

La rénovation proprement dite se fera une fois que l’ancien équipement aura été totalement démantelé. Pour plus de praticité, on commencera par marquer les points importants de l’installation. Puis, pratiquement, le professionnel va insérer les gaines pour ensuite y faire glisser les fils et câbles nécessaires. Il suffit ensuite de relier les différentes composantes et de vérifier si le tableau électrique fonctionne correctement. La dernière étape consiste à relier l’ensemble de l’installation à la prise de terre. Il se peut que les travaux aient engendré la dégradation de certaines surfaces, ou même la destruction des murs ou du plancher. Mais tout cela aura été indispensable pour mettre en place le nouveau dispositif électrique.

Connaître les normes électriques en vigueur

Les installations électriques sont sujettes à des normes et règles précises. Ces dernières permettent d’assurer la qualité des montages, mais surtout pour réduire les risques d’accident. En France, la norme NF C 15-100 est actuellement le modèle à adopter. Grâce à ce dispositif, les risques d’incendies d’origine électrique seront largement réduits. Les matériels et techniques d’installations prévus préserveront le logement d’éventuels courts-circuits.

La norme NF C 15-100 précise que les équipements et appareils utilisés respectent certains modèles bien définis. Ainsi, les fils électriques utilisés doivent avoir un diamètre et une couleur bien précis. Le disjoncteur et le disjoncteur différentiel sont à relier à une prise de terre. Un équipement minimum sera requis pour chaque pièce. Des systèmes de protection doivent être installés à certains niveaux du branchement notamment dans la salle de bain et la cuisine. Pour finir, la rénovation devra être en accord avec les clauses restrictives stipulées dans le contrat d’assurance habitation.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Your comments (*)

Name (*)

Your full name please.

Email address (*)

Used for gravatar.

Website

Link back if you want.